Strategie et organisation des groupes industriels francais implantes en afrique de l'ouest. Relations entre societes meres et filiales; et integration aux economies d'accueil

par AMADOU KAKA

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Daniel Gouadain.

Soutenue en 1991

à Poitiers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'installation des groupes industriels francais en afrique de l'ouest a plusieurs raisons. Les unes tiennent aux contraintes et aux menaces pesant sur leur environnement, et a leur souci de ne pas etre penalises par les mesures prises par les etats, en vue de promouvoir le developpement economique, pour agir sur celui-ci (strategie defensive). Les autres sont a rechercher dans leur volonte de mettre en oeuvre des strategies de specialisation ou, plus rarement, de civersification, en vue d'exploiter des opportunites : facteurs de production abondants et peu couteux, marches aisement accessibles, savoir-faire et competences (techniques, commerciales, de gestion,. . . ) disponibles a l'interieur du groupe (strategie offensive). La realisation des objectifs assignes aux filiales africaines exige l'etablissement de contacts permanents (organises aussi bien qu'informels), entre responsables de celles-ci et de la societe mere, au sein de laquelle l'organe charge de la tutelle n'est pas le seul concerne. Les relations internes en matiere de planification, fi nancement, approvisionnement, production, commercialisation. . . , revelent une forte integration des filiales africaines a leur groupe d'appartenance, dont l'influence s'exerce dans tous les domaines. Avec ce systeme de "rapports fermes", les directions de celles-ci ne joissent que d'une autonomie limitee. Le poids de la societe mere a pour consequence de reduire a peu de chose l'influence des pays africains sur la conduite des filiales qu'ils accueillent, ce qui ne va pas sans posler le probleme de la conciliation des interets en presence.


  • Résumé

    The establishment of french industrial groups in west africa has several reasons. Some are the constraints and threats wich they meet in their environment and their concern for not being penelised by the states in order to promote the economic development, to act on this one (defensive strategy). Others are for research in specialisation strategies or rarely for diversification in order to exploit some opportunities : abundant and cheaper production factors, easily accessible markets, technical, commercial, managerial skills and competence available in the group (offensive strategy). The realisation of assigned objectives to the african subsidiaries demand the establishment of permanents contacts (organised as well azs informal), between those responsible for this and the parent company, in wich the organ charge with supervis ry powers is not the only one concerned. The internal relations regarding the planification, financing, supplying, production, commercialisation,. . . Reveal a strong integration of african subsidiaries in their membership group, whose influence is exercised in all the domains. With this system of "closed relations", their directions enjoy a limited autonomy. Consequently the importance of the parent company reduces some influence of african countries on the management of subsidiaries that they receive, which poses

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON CORRIGEE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.