Structure et nature des corps sédimentaires formes en régime post-glaciaire dans le domaine sous-marin du delta holocène de la Natashquan (Golfe du Saint Laurent - Canada)

par Monique Sala

Thèse de doctorat en Océanologie

Sous la direction de Jean-Paul Barusseau.

Soutenue en 1991

à Perpignan .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'evolution du delta de la riviere natashquan (cote-nord du golfe du st-laurent) en domaine sub-boreal fournit un exemple de construction successives de prismes de bas niveau marin submerges dans un contexte d'epirogenie positive post-glaciaire lors de la transgression mondiale holocene. La serie quaternaire-type (diamictons, argiles, silts et sables ferriferes avec placers de magnetite) est determinee par des etudes geophysiques et sedimentologiques. Le cone submerge du delta est constitue par 4 lobes mis en place chronologiquement d'est en ouest a partir de 8500 ans b. P. Ils repondent d'une part a l'alimentation de depocentres determines par des embouchures successives et d'autre part au potentiel d'accommodation du bassin recepteur, dans un cadre de regression apparente, induit par le jeu antagoniste et desynchronise du mouvement purement eustatique du niveau marin et du relevement glacio-isostatique. Leur deplacement est regle par plusieurs facteurs: frequence des secousses telluriques, pulsation negative relative du niveau marin, transits sedimentaires provoquant la progression de fleches d'embouchures. La diminution de profondeur accroit l'action des houles, ce qui entraine l'erosion des couches sommitales, la troncation des couches frontales et l'accumulation d'un niveau de remaniement superficiel. Dans certains cas, en particulier sur la plateforme du lobe principal, cette condensation conduit a la formation d'un placer de magnetite. Des evolutions plus complexes, impliquant remaniements de lobes, constructions puis destructions de fleches sedimentaires, triages reiteres en milieu littoral, expliquent la formation d'un autre placer localise sur la haute plage et les bermes actuelles. Le delta de natashquan, en domaine sub-boreal, est un exemple d'adaptation des conditions de depot des sediments aux variations d'espace disponible du bassin recepteur, dans un cadre de regression apparente lie a un contexte paleogeographique de deglaciation relativement recente

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 149-160

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1991 SAL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.