La bruche de l'arachide dans un agrosystème du centre-ouest du Sénégal : contribution à l'étude de la contamination en plein champ et dans les stocks de l'arachide (Arachis Hypogea L.) par Caryedon Cerratus (Ol.)(Coleoptera, Bruchidae) : Rôle des légumineuses hôtes sauvages dans le cycle de cette bruche

par Saliou N'Diaye

Thèse de doctorat en Écologie appliquée

Sous la direction de Marc Jarry.

Soutenue en 1991

à Pau .


  • Résumé

    L'arachide (Arachis Hypogea), principale culture de rapport au Sénégal, subit lors des longs stockages (8 a 13 mois) de redoutables infestations de la bruche Caryedon Serratus (OL. ). Ces contaminations peuvent se développer à partir des adultes qui subsistent dans les lieux de stockage, mais comme c'est le cas chez d'autres bruchidae, l'hypothèse d'une préinfestation en plein champ n'est pas à exclure. En effet, après arrachage, les arachides sont laissés sur le champ 1 a 2 mois en andains pour le séchage, puis en meule avec leurs stockages ultérieurs. On sait par ailleurs que C. Serratus peut se développer sur plusieurs espèces de Caesalpiniaceae sauvages, dont nous avons régulièrement suivi la phénologie et le niveau d'infestation des gousses par cette bruche. L'étude de la biologie, au laboratoire, ne fait pas apparaître de différences majeures selon l'origine de la souche, mais nos résultats semblent montrer une importance particulière de Tamarindus Indica dans la biologie de C. Serratus pour la zone d'étude considérée. Nos résultats indiquent également : - que les Caesalpiniaceae sauvages suivies dans le site d'étude, restent infestées d'une année sur l'autre, malgré l'absence (parfois 3 a 5 mois) de toute gousse sur certains arbres (durant la saison des pluies, par exemple); - le niveau de pré-infestation des arachides au champ, dépend de la distance des andains à ces Caesalpiniaceae hôtes (cet effet se mesure sur des distances assez courtes, de l'ordre d'une dizaine de mètres), et du temps d'exposition des arachides durant le séchage au champ. Les adultes responsables de cette pré-infestation proviendraient des Caesalpiniaceae hôtes des T. Indica en particulier. La simulation au laboratoire de stocks paysans montre une grande variabilité dans l'évolution de la contamination : chaque stock semble constituer un cas particulier. La prise en compte de l'incidence des Caesalpiniaceae hôtes sur la dynamique de contamination des arachides pourrait aider à mieux raisonner la lutte contre C. Serratus.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of contamination in the field and in stores of the groundnut (Arachis Hypogea L. ) by Caryedon Serratus (OL. ) (Coleoptera, bruchidae). Rôle of wild host Leguminosae in the cycle of this bruchid


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (96 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 11068
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.