Etude géologique de la partie occidentale de la rive sud du détroit de Gibraltar (Rif, Maroc) dans le cadre de la liaison fixe Europe-Afrique

par Abakarim Abdennacer

Thèse de doctorat en Géologie

Sous la direction de Gérard Duée.

Soutenue en 1991

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le tracé éventuel de l'ouvrage de liaison-fixe Europe-Afrique est formé par l'empilement d'unités structurales à matériel flysch. Les levés bathymétriques ont montré, dans la partie centrale du détroit de Gibraltar, l'existence d'un haut-fond qui correspond à un anticlinal NS formé par diverses unités. La carte morphostructurale proposée par le détroit montre la continuité des formations on-shore en off-shore. Quatre massifs ont été étudiés sur la rive marocaine: 1) le massif mauretanien de Dehar Oulika caractérisé par une série à l'envers et par une structure synforme constituée par la juxtaposition de plusieurs lames tectoniques orientées NW-SE. 2) le massif numidien de Dehar Zhirou constitué par la juxtaposition de cinq lames de grès plissées orientées E-W avec des séries à l'endroit au Nord et renversées au Sud. 3) le massif numidien de la montagne de Tanger subtabulaire avec des plis EW à grand rayon de courbure. 4) l'unité mixte de Talaa Lagraa ainsi que d'autres panneaux numidiens présente une structure plissée complexe et une forme arquée d'origine tectonique : cette unité est constituée de six écailles délimitées par des surfaces de chevauchements concentriques à pendages centripètes. La déformation enregistrée par ces différents massifs est polyphasée. On distingue cinq phases syn et post-nappes: 1) une compression NE-SW, à l'origine de la mise en place des nappes de flyschs (mauretanien et autres) sur le para-autochtone; 2) une compression NS, responsable du plissement EW et de l'écaillage du massif de Dehar Zhirou et de l'unité de Talaa Lakraa; 3) un exhaussement provoquant le glissement et la mise en suprastructure des nappes les plus élevées (numidien et series mixtes); 4) une phase compressive NS responsable à la fois de la torsion des deux cornes du massif de Dehar Zhirou, de la torsion en arc de l'unité de Talaa Lakraa, de l'écaille vers l'Est de la partie orientale du massif de Dehar Oulika et des plis EW de la montagne de Tanger; 5) une distension N-S responsable de l'effondrement du détroit.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (248 p.) [1] dépl
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie : 113 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 10801
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.