Sédimentation en zone mobile coulissante : l'exemple du crétacé inférieur des structures subméridiennes de la région d'Enfidha : prolongement septentrional de l'axe N-S : Tunisie Nord-orientale

par Jalila Saadi

Thèse de doctorat en Géologie des matières premières minérales et énergétiques

Sous la direction de Gérard Duée.

Soutenue en 1991

à Pau .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les trois structures anticlinales de la région d'Enfidha (J. Mdeker, J. Garci et J. Fadeloun) de direction NS, situées dans le prolongement septentrional de l'axe N-S, zone mobile pendant le Mésozoïque, héritée d'une fracture panafricaine. Elle se place entre la marge pélagienne à l'Est et le sillon tunisien à l'Ouest, dont la limite coïncide approximativement avec l'accident de Zaghouan. Les trois structures anticlinales, tardives, permettent la mise à l'affleurement des formations du Crétacé inférieur : Valanginien à Albien ici analysées. Les liaisons entre tectonique et sédimentation sont étroites. Du point de vue sédimentologique, on retient que les faciès s'organisent d'une manière générale dans un dispositif qui consiste à situer du Sud au Nord, une plate-forme, un bassin marin et une zone haute (de Hammam-Zriba) caractérisée par la lacune du Crétacé inférieur. Cette logique sédimentologique (latitudinale) est perturbée par le cadre structural de direction générale sub-méridienne. Dans le détail les failles se distribuent suivant : les directions principales : N 140-160; les directions secondaires: N 100-120 et N 30. Elles s'inscrivent de manière cohérente dans un modèle de couloir fragile orienté N-S, à l'intérieur duquel les directions secondaires ont valeur de fractures de Riedel. Le régime des contraintes est en transtension, de la sorte les fractures jouant en décrochements. La composante verticale des mouvements conduit à la création de petits bassins de forme losangique et triangulaire, séparés par des points hauts. Les bassins reçoivent les dépôts siliciclastiques (du Valanginien et du Barremien supérieur) entrecoupés par des dépôts carbonatés (Hauterivien-Barremien inférieur, Aptien-Albien). Les points hauts supportent des dépôts condensés, ou constituent des reliefs sous-marins fournisseurs de matériel détritique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (244 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : USG 10616
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.