Le référent chinois dans l'oeuvre de Saint-John Perse

par CATHERINE MAYAUX ODE

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Yves-Alain Favre.

Soutenue en 1991

à Pau .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these s'attache a cerner les contours de l'experience chinoise d'alexis leger saint-john perse et a determiner l'importance de l'influence du contact avec la chine et la culture chinoise sur l'oeuvre du poete. La premiere partie etudie les "lettres d'asie", datees de 1917 a 1921. Il s'avere qu'il s'agit presque entierement d'une correspondance factice, redigee pour l'edition de la pleiade de 1972. Notre travail en apporte d'abord des preuves multiples, puis demontre que cette section de sa correspondance a ete concue par le poete comme une sorte d'autobiographie et comme une oeuvre en prose. La seconde partie recense les ouvrages de la bibliotheque extreme-orientale du poete, puis etudie les annotations portees sur les livres en s'interessant aux "modes de lecture" du poete (lexiques, themes, rythmes). La troisieme sous-partie analyse la derive de notes de lecture vers l'ebauche de poemes, et les sources livresques incontestables de poemes d'anabase, neiges et amers. La troisieme partie tente de degager l'influence plus diffuse de la culture chinoise sur l'ensemble de l'oeuvre de saint-john perse. L'etude conclut au caractere essentiel de l'experience chinoise - vecue ou livresque- dans la vocation du poete.

  • Titre traduit

    The chinese referent in the works of saint-john perse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ULT 1011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.