Les contrats dans une économie d'échange et de production : technologies de l'information et de la communication et coordination inter-entreprises

par Éric Brousseau

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Marie Chevalier.

Soutenue en 1991

à Paris 13 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'apparition puis la la diffusion accelérée des techniques de traitement de l'information et de sa communication (TI&C) modifient les possibilités de manipulation et de transmission de l'information. Par ce biais, elles sont susceptibles d'affecter les modalités de coordination entre agents économiques. Létude de leur impact sur les relations bilatérales entre agents induit le recours à une théorie des contrats. Le modèle proposé repose sur deux éléments originaux. Primo, tout contrat peut ^etre décrit dans un espace à sept dimensions-allocation de l'autorité stratégique, de l'autorité organisationnelle, de l'autorié opérationnelle, système de garantie, mécanisme de supervision, système de rémunération et partage du risque, duréé- qui permet de qualifier les contrats tenant à la fois du marché et de la hierarche. Secundo, les critères de rationalité présidant à la conception des contrats-maximisation de la fonction objectif d'un individu ou maximisation d'un objectif communautaire-dépendent du pouvoir de négociation confère aux agents par les actifs qu'ils détiennent. On déduit, et on teste, que seules quatre dimensions des contrats sont touchées par l'impact de la télématique. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., [x], 775 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 682-696

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1991 002
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.