Psychopathologie du syndrome de Cotard : de la mélancolie anxieuse à la folie systématisée

par Jorge Cacho

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Maurice Dayan.

Soutenue en 1991

à Paris 13 .


  • Résumé

    En 1880, j. Cotard publie son premier memoire sur un delire qu'il appelle "hypocondriaque" dont le trait le plus marquant est celui de nier l'existence d'un ou de plusieurs organes corporels. Cotard relie ce delire a la melancolie anxieuse. Dans son evolution, les idees delirantes s'etendent et deviennent de plus en plus complexes. Partant des organes, la negation envahit tout ce qui existe et le malade affirme qu'il est deja mort. Ce dernier delire se tranforme par la suite en delire d'infinitude: dans le temps (immortalite) et dans l'espace (enormite). Cotard attribue la cause du delire a des troubles de la cenesthesie. La methode que nous avons choisie consiste a analyser d'abord les ecrits de l'auteur pour, ensuite, les situer dans le contexte du debat psychopathologique de l'epoque. Au congres de blois (1892), le dr. Regis appelle ce delire "syndrome de cotard", nom sous lequel il sera transmis aux generations futures. Des nombreuses questions sont abordees dans notre recherche, beaucoup d'autres restent toujours ouvertes, en attendant une articulation theorique nouvelle.


  • Résumé

    In 1880, j. Cotard published his first clinical essay about what he calls "hypocondriacal delusions", the main characteristic of it being to deny the existence on one or several bodily organs. Cotard thinks this delusions is bound to anxious melancholia in a chronic state. In their evolution, delusional ideas spred to become mome and more complicated. Tracing back to bodily organs this denying pervades everything around* external reality or metaphysacal ideas. Cotard confers the reason of this delusion to sensorial perturbations. The method chosen for this research consists in analysing cotard's writings to replace them in the frame of psychopathological debates of that time. At the congress of blois (1892), dr. Regis proposed to call this delusion: "cotard's syndrom". Many questions will be dealt in our research, many of them lay open, waiting for a more relevant theoretical connection.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 408 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1991 003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.