La vegetation altitudinale du massif de l'alborz central (iran). Essai de synthese a l'echelle des regions euro-siberienne et irano-touranienne

par Jean-Claude Klein

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Alain Lacoste.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En raison de sa situation a la limite des domaines aride des plateaux de l'iran central et tempere de la caspienne, le massif de l'alborz constitue une remarquable limite phytogeographique entre les regions euro-siberienne (province hyrcanoeuxine) et irano-touranienne (province irano-anatolienne). Sur le versant meridional, se succedent des communautes subalpines a base de grandes ombelliferes (prangetea uloptera), des communautes alpines a coussinets epineux (onobrychidetea cornutae) passant a des groupements a coussinets inermes (oxytropidetea persicae), ces deux derniers types occupant egalement l'etage alpin du versant septentrional tourne vers la caspienne. Ces genres de communautes, avec la meme composition floristique au niveau generique et le meme etagement altitudinal, se trouvent egalement dans les massifs d'asie moyenne, du paropamisus au tien-shan central. Sur le versant septentrional, se developpent deux types de chenaies subalpines a quercus macranthera, l'une sous climat humide et tempere, l'autre sous climat a tendance continentale seche, appartenant toutes deux aux querco-fagetea. Ces 2 types de chenaies se retrouvent dans les causases sous des conditions climatiques comparables. Dans les 2 cas, le developpement des querco-fagetea s'effectue jusqu'aux plus hautes altitudes, localisation habituellement devolue aux vaccinio-piceetea. A l'epoque des glaciations, en raison de la latitude plutot meridionale de ces massifs, les vaccinio-piceetea n'ont pas depasse les extremites occidentales du versant septentrional et la zone centrale du grand caucase


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 302 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010565
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.