Vision stereoscopique : calibration et mise en correspondance de primitives dans un univers polyedrique

par NING LIU

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Pierre Cocquerez.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these est composee de deux parties: la calibration des cameras et la mise en correspondance des images stereoscopiques. Dans la premiere partie, les etapes intermediaires pour etablir la matrice de calibration sont etudiees en detail. Les facteurs qui influencent l'estimation des coefficients de cette matrice sont analyses, en particulier, le conditionnement de la matrice, l'erreur de mesure des points de controle et le bruit introduit par le systeme d'acquisition des images. Dans la deuxieme partie, nous presentons une nouvelle approche pour la mise en correspondance des segments structures en utilisant l'algorithme de relaxation probabiliste. Nous proposons egalement des methodes pour le pre-traitement des segments et le regroupement de ces derniers en quatre types de voisinage. Les resultats experimentaux sont presentes pour chaque partie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 34 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010474
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.