Controle de la morphogenese : etude physiologique et biochimique

par CYRILLE GENDY

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de VAN TRAN THANH.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Pour elucider les mecanismes du controle de la morphogenese chez les plantes, il est necessaire de disposer d'un systeme experimental sur lequel un controle rigoureux est possible. Le meilleur systeme aurait ete les mutants de morphogenese. Devant une penurie de tels mutants, a l'heure actuelle, nous proposons l'etude des couches cellulaires minces de tabac chez lequel on peut programmer depuis la division cellulaire, l'enlargissement cellulaire jusqu'a divers types de morphogenese: fleurs, bourgeons vegetatifs, racines. Ce systeme est reconnu et adopte pour l'etude de la differenciation par de nombreux groupes de recherche. Notre contribution porte sur la mise en evidence des facteurs ou (signaux) specifiques de controle (polyamines, cytokinines et oligosaccharides). Parallelement, des variations correlatives de voies metaboliques (biosynthese de polyamine, de catabolisme des cytolinines, induction d'enzyme parietales) ont ete etudiees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 170 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010471
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.