Evaluation des combinaisons genomiques obtenues par hybridation somatique entre la pomme de terre (solanum tuberosum l. ) et des solanacees de plus ou grandes affinites phylogenetiques

par ISABELLE SERRAF

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Georges Ducreux.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le comportement cultural et l'electrofusion de protoplastes ont ete etudies chez differentes solanacees, particulierement chez la pomme de terre. Des hybrides somatiques interspecifiques et intergeneriques ont ete obtenus entre la pomme de terre (solanum tuberosum cv bf15 ou nicola) et respectivement s. Berthaultii et lycopersicon pennellii. L'etat hybride des plantes regenerees a ete confirme par analyse des isoenzymes (electrophorese) et determination des niveaux de ploidie (cytometrie en flux, comptages chromosomiques). La morphologie des plantes a ensuite ete suivie en culture sous tunnel. L'introgression de caracteres interessants apportes par les especes sauvages (resistance aux insectes pour s. Berthaultii; tolerance au sel pour l. Pennellii) a ete quantifiee chez les hybrides par l'utilisation de diverses techniques (evaluation de la densite en trichomes de type a, mesure de l'activite des polyphenoloxydases, etude de la croissance et de l'enracinement in vitro en presence de nacl). Les 2 hybrides intergeneriques obtenus sont tetraploides, a priori steriles, mais capables de tuberiser. Un de ces hybrides presente une tolerance au sel comparable a celle du parent sauvage. Apres hybridation interspecifique, les hybrides tetraploides resistants aux insectes sont morphologiquement plus proches de l'espece sauvage que de l'espece cultivee. Par contre, les hybrides hexaploides sont proches de la pomme de terre et 2 d'entre eux presentent un niveau de resistance superieur a celui du parent cultive


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 312 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010458
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.