Alterations fonctionnelles induites par irradiation gamma a faibles doses du fibroblaste de derme humain, au cours du vieillissement in vitro (collagene, fibronectine, metalloproteinases, metalloendopeptidase)

par Valérie Renaud-Salis

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de CHANTAL LAFUMA.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'irradiation gamma aigue, therapeutique ou accidentelle, favorise l'evolution d'une fibrose cicatricielle sous-cutanee. Des travaux effectues in vivo chez le porc ont souleve deux questions: a) des fibroblastes de derme faiblement irradies peuvent-ils etre impliques dans l'initiation d'une reponse fibrotique? b) des facteurs de croissance comme le tgf sont-ils capables de moduler le phenotype collagenique des fibroblastes irradies? dans ce but, nous avons irradie a des doses faibles des fibroblastes de peau humaine et nous avons etudie jusqu'au stade de senescence tardive l'evolution de leurs expressions en collagene, fibronectine et metalloproteinases. L'influence du tgf a ete egalement testee sur l'expression de ces phenotypes. Les resultats montrent, d'une part qu'il existe quatre types de remaniements chromosomiques majeurs sans selection clonale induite in vitro pour ces doses d'irradiation, et d'autre part une expression de type fibrosant qui apparait au cours de la phase de senescence du fibroblaste irradie. Cette expression est caracterisee par: a) une augmentation specifique et dose dependante, de la quantite et de la biosynthese du collagene, en particulier de l'isotype trois, b) une moindre mais specifique augmentation de la synthese de fibronectine, c) une diminution de l'activite des metalloproteinases degradant les composants macromoleculaires de la matrice extracellulaire. L'adjonction de tgf dans les cultures de fibroblastes montre que les fibroblastes irradies sont sensibilises a l'action des facteurs de l'environnement susceptibles de moduler une expression de type fibrosant. Ces resultats suggerent donc, que l'irradiation seule puisse directement initier l'apparition d'un phenotype fibrosant par le fibroblaste. L'expression d'un tel phenotype in vivo, serait modulee par des mediateurs de l'inflammation tels que le tgf et aboutirait alors a la constitution finale d'une fibrose tissulaire radio-induite


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 210 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010455
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.