Contribution a l'etude de l'origine, de la domestication et de la dispersion du cotonnier gossypium barbadense l. : polymorphisme enzymatique, morphologique et agronomique des populations sauvages, subspontanees et cultivees

par JUAN LUIS LAZO ALVAREZ

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Yvette Dattée.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'analyse de la diversite enzymatique du cotonnier gossypium barbadense l. Revele le polymorphisme eleve des populations sauvages du nord du perou et du sud de l'equateur et la faible differenciation des populations subspontanees et cultivees. Les cotonniers des galapagos (var. Darwinii), sont les moins lies genetiquement au reste de l'espece. L'hypothese sur la localisation du centre de variabilite et d'origine de l'espece, au nord-ouest de l'amerique du sud est confortee. Les evaluations phenologiques confirment la diversite elevee des cotonniers sauvages ainsi que de ceux localises a l'est des andes et aux antilles. On constate une perte de polymorphisme genetique et phenologique des cotonniers subspontanes du sud et en particulier de ceux localises au sud-ouest du continent. C'est dans cette derniere region que les effets de la selection et de la derive genetique auraient ete les plus intenses accompagnes d'une evolution favorable des caracteres agronomiques. Un schema de domestication et de dispersion de l'espece vers le sud, le nord et l'est des andes a partir du nord-ouest de l'amerique du sud est propose pour rendre compte de l'organisation de la diversite genetique et phenologique. L'ensemble des varietes cultivees montre son apparentement genetique et phenologique avec les cotonniers subspontanes de l'ouest des andes. Ceux-ci formeraient le fond genetique le plus important des varietes anciennes et modernes de l'espece


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 102 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010442
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.