Induction, par le lindane, des enzymes de biotransformation chez spodoptera littoralis (boisd. ) (lepidoptera, noctuidae) : consequences sur la toxicite et la metabolisation in vivo de la cyfluthrine

par Laurent Lagadic

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de François Ramade.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre etude a pour but de montrer l'induction, par une dose non letale de lindane, des enzymes de biotransformation des larves d'une souche sensible de spodoptera littoralis, et de clarifier son role dans la toxicite et la metabolisation in vivo de la cyfluthrine. Nous disposons, pour comparaison, d'une souche de s. Littoralis resistante aux pyrethrinoides, dont le mecanisme de resistance n'est toutefois pas connu avec precision. Le lindane induit les monooxygenases microsomiales a cytochrome p450 et les glutathion s-transferases. L'etude qualitative des gst et la caracterisation fonctionnelle des p450 a partir de l'etude de la metabolisation in vitro de la testosterone, nous permettent de conclure a l'induction de formes constitutives. Les gst des insectes resistants sont qualitativement differentes de celles des larves sensibles, alors que les p450 ne different pas quant a la regioselectivite d'hydroxylation de la testosterone. Au cours des 48 h qui suivent l'application du lindane, les larves sensibles metabolisent et eliminent la presque totalite de l'insecticide. Les larves sensibles traitees au lindane sont plus tolerantes a la cyfluthrine appliquee 24 h plus tard. Le traitement avec des inhibiteurs ne restaure pas l'efficacite de la cyfluthrine, suggerant que la baisse de toxicite n'est pas liee a une degradation plus rapide du pyrethrinoide par oxydation ou par hydrolyse, ce que confirment les experiences de metabolisation in vivo de la cyfluthrine


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 492 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010428
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.