Etude de la resistance a des fongicides inhibiteurs de la biosynthese des sterols chez un champignon filamenteux : nectria haematococca

par ALEXANDRINE LASSERON-FERAULT DE FALANDRE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de PIERRE LEROUX.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des mutants de nectria haematococca resistants a la terbinafine, un inhibiteur de la squalene epoxydase, et au fenpropimorphe, un inhibiteur de la delta14-reductase et/ou delta8-delta7-isomerase, ont ete selectionnes apres mutagenese aux rayons ultra-violets. Chez les sept mutants etudies, la resistance elevee vis-a-vis d'autres inhibiteurs de la squalene epoxydase. Dans le cas de la resistance au fenpropimorphe, trois genes ont ete identifies. Le gene fen1 est present chez quatre mutants. Les genes fen2 et fen3 ont ete mis en evidence chez un mutant tres resistant et montrent un effet additif important. Il existe une resistance croisee positive vis-a-vis de la fenpropidine mais pas toujours vis-a-vis du tridemorphe. Chez la plupart des mutants portant le gene ter1 et chez certains mutants portant le gene fen1, la resistance ne s'accompagne pas de modifications au niveau de la croissance, de la sporulation et du pouvoir pathogene. Aucune difference notable concernant la penetration ou la metabolisation des fongicides n'a ete mise en evidence entre souches sensibles et resistantes. Il a ete montre que la squalene epoxydase et la delta14-reductase etaient les cibles respectives de la terbinafine et du fenpropimorphe chez les souches sauvages. En absence de traitement, les mutants portant le gene ter1 presentent un taux eleve de squalene suggerant une modification de l'enzyme-cible. L'analyse du profil sterolique des mutants resistants au fenpropimorphe avec ou sans traitement a revele des differences qualitatives et/ou quantitatives comparativement aux souches sauvages. Diverses hypotheses concernant les mecanismes de resistance impliques ont ete emises


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 300 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010427
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.