Etude de complexes du fer et du ruthenium riches en electrons. Synthese et reactivite d'une nouvelle famille de composes organometalliques du ruthenium

par Thierry Boyer

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de GILBERT BALAVOINE.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail contient deux parties. D'une part, nous avons montre que des complexes de fer tels que (terpy)fecl#2 sont capables de catalyser des reactions d'epoxydation d'alcenes en presence d'iodosobenzene. Les composes cp(bipy)fex, riches en electrons, se sont averes instables et semblent se decomposer en (cp)#2fe et en (bipy)#2fex#2. L'utilisation d'un ligand ou la bipyridine et l'anion cyclopentadienyle sont relies par une chaine aliphatique de trois carbones permet d'enrayer ce phenomene, mais le complexe polymerique obtenu reste tres fragile. Avec les complexes cp(co)#2fe-r, nous avons montre que la liaison fer-carbone pouvait etre coupee par le diphenyldiselenure et conduire, selon r, aux composes rseph ou rcoseph. Une correlation entre la reactivite observee et les potentiels d'oxydation des fer-alkyles a pu etre etablie. D'autre part, la substitution du fer par le ruthenium a donne lieu a la synthese de nombreux produits ayant pour base l'unite cp*(bipy)ru. L'etude de cp*(bipy)rul #+pf#6# (l=alcene, alcynes) a montre que seules des insaturations comportant des groupes electroattracteurs peuvent se coordiner au metal. Des complexes cationiques avec l)pph#3 ou co ont egalement pu etre obtenus. De nouveaux composes cp*(bipy)ru-r (r=alkyle, allyle, aryle et vinyle) ont ete synthetises et une etude electrochimique a mis en evidence des potentiels d'oxydation tres bas, en accord avec la reactivite de la liaison ruthenium-carbone. Le centre metallique de ces complexes possede une tres forte densite electronique, due aux effets conjugues de la bipyridine et de l'anion pentamethylcyclopentadienyle

  • Titre traduit

    Study of electron rich iron and ruthenium complexes. Synthesis of a new family of organometallic ruthenium compounds


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 210 REF

Où se trouve cette thèse ?