Diode rapide de puissance haute tension

par PASCAL DENIS HAMPIKIAN

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de André Vapaille.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these presente l'etude et la realisation de redresseurs rapides haute tension sur silicium du type pin. Ces diodes fonctionnent sous controle d'injection. La charge electrique presente dans la zone centrale pendant la phase de conduction est limitee par la structure des emetteurs n et p. Ce mode de fonctionnement n'est assure qu'avec des emetteurs dont la dose des proches de 2. E+12 cm##2. Cela necessite alors de travailler avec des jonctions courtes inferieures a 400 nm pour garantir a la fois cette dose faible et une concentration en surface indispensable a une bonne prise de contact. Pour eviter une chute en direct trop importante, due a la faible quantite de porteurs injectes, la zone centrale doit avoir une duree de vie elevee et une epaisseur minimum. Pour une tension de claquage de 1000 v et a partir d'un substrat de 40-50 ohm. Cm, le composant est fabrique sur un voile mince de silicium de 0,1 mm, obtenu grace a un assemblage de deux technologies: autosoudage et gravure anisotropique du silicium. Pour une diode de 10 mm#2 ayant une tension de claquage de 1000 v, la chute en direct est de 1,25 v a 20 a. Le temps de recouvrement, pour 20 a commute est de 150 ns. Cette diode n'ayant pas besoin de diffusion metallique, la temperature a moins d'influence sur les performances electriques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 75 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010385
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.