Fonction mitochondriale in situ dans differents types d'hypertrophies cardiaques. Etudes spectrophotometrique et biochimique

par RABIA JANATI-IDRISSI

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de BUI MONG HUNG.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La fonction mitochondriale a ete exploree par l'etude simultanee des niveaux et des cinetiques d'oxydo-reduction du cyt aa3 et d'oxygenation de la myoglobine (mb) sur le cur de rat perfuse par la spectrophotometrie en double longueur d'onde (605-630 nm pour le cyt aa3; 581-592 nm pour la myoglobine). L'hypertrophie cardiaque a ete induite par constriction aortique, fistule aorto-cave et injection d'isoproterenol (15 jours, 0,8 mg/kg/j). La courbe de la fonction mitochondriale est similaire a celle de la mitochondrie isolee, la reduction du cyt a3 se fait en deux phases: une phase rapide de pente p1, traduisant la reaction du cyt a3 avec l'oxygene moleculaire et une phase lente de pente p2 correspondant a la reduction du cyt a. La deoxygenation de la mb est monophasique. L'oxygenation cytoplasmique des curs hypertrophies est comparable aux curs temoins. Les niveaux d'oxydo-reduction du cyt aa3 des curs hypertrophies sont deplaces vers la reduction dans l'ordre suivant: temoin=0,5800,048 d. 0, n=34; fistule: 0,5300,110, n=23, p<0,05; stenose: 0,5220,069, n=20, p<0,005; isoproterenol: 0,4430,046, n=18, p<0,005 en perfusion oxygenee. Les cinetiques respiratoires myocardiques des curs hypertrophies sont accelerees dans l'ordre suivant, p1, temoin: 0,3580,150 d. 0/mn, n=34; stenose: 0,3890,152, n=20; fistule: 0,5070,204, n=23, p<0,005; isoproterenol: 0,9070,355, n=18, p<0,001. P1 liee a la consommation en oxygene est en concordance avec la vitesse de desaturation oxygenee de la mb. La pente p2, liee a une regulation par le potentiel phosphate, s'accelere aussi dans le meme ordre. Le potentiel phosphate atp/adp. Pi baisse dans les hypertrophies suivant le meme ordre que celui des niveaux d'oxydo-reduction du cyt aa3. En conclusion, malgre une oxygenation cytoplasmique adequate dans les hypertrophies, les niveaux d'oxydo-reduction du cyt aa3 sont deplaces dans le sens de la reduction, ce dep


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 242 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010353
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.