Transformation de la pomme de terre par agrobacterium rhizogenes : cotransformation et expression differentielle des genes introduits

par MARIE-PAULE OTTAVIANI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de F. QUETIER.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La capacite d'agrobacterium rhizogenes pour l'introduction de genes originaires de trois t-dnas (tl, tr-dna du pri1855 et tkg-dna du pbi121) dans le genome vegetal a ete etudiee. Plusieurs genes (rol, opine, nptii et gus genes) presents sur ces t-dnas ont ete introduits simultanement dans le genome de la pomme de terre, cultivar bintje. La regeneration de plantes a partir des racines transformees a ete amelioree. La faible capacite de regeneration de ces racines etaient en partie due au desequilibre hormonal cause par l'expression des genes du ri t-dna. La plus grande capacite a regenerer des plantes a partir des racines originaires de nervures de tiges et de feuilles en comparaison avec les racines induites a partir des tubercules a ete attribuee en partie a l'origine cambiale des premieres racines. 100% cointegration du tl- et tkg-dna ont ete obtenus independamment de la presence de kanamycine pendant la formation de racines. La presence de kanamycine pendant la formation de racines a resulte dans l'augmentation du nombre de copies de tl- et tkg-dna dans le genome vegetal. L'absence de gus activite dans trois plantes a ete correlee avec la presence de copies methylees du gene gus. L'activation spontanee et stable du gene gus a ete observee pendant la culture prolongee d'un clone de racine. Cette activation a ete correlee avec la demethylation du gene gus. La demethylation spontanee a ete aussi observee dans les racines des plantes gus negatives alors qu'aucune activite n'a ete detectee dans leurs feuilles. Les analyses sur la stabilite d'expression des genes marqueurs ont ete realisees pendant trois propagations de tubercules. Au total, 1188 observations portant sur l'expression des differents genes marqueurs (exprimes ou non, qui affectent ou non le developpement des plantes), n'ont revele aucun changement d'expression


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 201 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010275
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.