Etude theorique des proprietes acido-basiques des surfaces d'oxydes simples

par SOPHIE RUSSO

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Claudine Noguera.

Soutenue en 1991

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons elabore une technique de calcul appliquee a des agregats, auto-coherente, en liaisons fortes pour etudier l'anisotropie du caractere acido-basique des surfaces 100 et 110 de mgo ainsi que son evolution en fonction du caractere ionocovalent des oxydes mgo, cao, sro et bao. Nous avons montre que mgo est basique, ce qui est en accord avec la litterature, parce qu'un proton s'adsorbe plus facilement qu'un ion hydroxyle; cette basicite augmente dans la serie avec l'ionicite des oxydes. A partir d'un modele simple, qui analyse les differentes forces microscopiques mises en jeu, nous avons mis en evidence que la delocalisation electronique sur la liaison adatomes-substrat pilote le caractere basique de ces oxydes, et non les forces electrostatiques comme le supposait le seul modele existant de g. A. Parks qui date de 1964


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 78 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-010213
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.