Le renouveau de la taille directe dans la sculpture en France 1880-1940

par Paul-Louis Rinuy

Thèse de doctorat en Histoire de l’art

Sous la direction de Pierre Vaisse.

Soutenue en 1991

à Paris 10 .


  • Résumé

    La technique de la taille directe, abandonnée depuis la Renaissance au profit du modelage, a connu un renouveau dans la sculpture en France depuis 1880. Ce sont d'abord Gauguin, Maillol et Lacombe, puis vers 1906-1907 joseph Bernard, Brancusi, Derain et Picasso qui se sont orientes vers ce procédé traditionnel pour inventer des formes nouvelles. De 1920 à 1925 la taille directe a connu son heure de gloire avec darde, Costa, Abbal et le groupe de la douce France, anime par Emmanuel de Thubert. Si le procède a commencé à sombrer à nouveau dans l'oubli après 1925, son esprit est au fondement de la sculpture sur métal et de la sculpture abstraite. Plus qu'une technique, la taille directe est un mythe, analyse à l'aide de plus de deux cents pages de textes d'époque, regroupes en annexe, qui permettent de mesurer les enjeux théoriques de la question : un nouveau culte de la matière et la figure de l'artiste comme artisan.

  • Titre traduit

    The Revival of direct carving in French sculpture (1800-1940)


  • Résumé

    The method of direct carving, neglected from renaissance in favor of modelling, revived in French sculpture from 1880. First Gaugin, Maillol and Lacombe, afterwards, in 1906-1907 Joseph Bernard, Brancusi, Derain and Picasso adopted this traditional method to create new forms. From 1920 to 1925, direct carving was at the zenith with Darde, Costa, Abbal and the group la douce France, conducted by Emmanuel de Thubert. Even if the technic started to be forgotten after 1925, its spirit is the base of sculpture on metal and abstract sculpture. Direct carving is not only a process, but also a legend analyzed thanks to many genuine texts, gathered in appendix, which enable to understand the theoretic place of the problem: a new cult for the material and the vision of the artists as a craftsman.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (501, 250, 226 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 146-202 (Vol. 3). Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T91PA10109

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/741
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.