Le corps social des pharmaciens : mécanismes de reproduction et de conservation d'un groupe social

par Denis Hanot

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de François Gresle.

Soutenue en 1991

à Paris 10 .


  • Résumé

    Avec l'envahissement des spécialités pharmaceutiques, le pharmacien ne fabrique plus les médicaments mais les distribue; les préparations magistrales ne représentent plus que 1% du chiffre d'affaire des officiers. Alors à quoi sert-il? La profession ne risque-t-elle pas de disparaitre un jour, ou de perdre de sa valeur? L'objet de cette thèse est de répondre a ce problème. Elle tente de démontrer que l'identité des acteurs et du système très perfectionne permet à la pharmacie française de surmonter toutes ses contradictions internes et externes et de résister avec efficacité aux menaces de déperdition de sa valeur économique et symbolique. La première partie de la thèse analyse le profil sociologique des acteurs, leur motivation, les mécanismes sociologiques de la sélection de l’Elite, le numerus clausus étudiant, le choix de l'option, et enfin les stratégies matrimoniales avec le choix du conjoint. La seconde partie analyse les liens entre l'acteur et le système par le biais de : l'installation et du second numerus clausus, de la dialectique entre le statut de l'assistant et du titulaire, de l'origine de la féminisation et de ses enjeux de pouvoir, du monopole et du circuit économique spécifique, du conseil de l'ordre, des syndicats et l'osmose entre les multiples associations notamment politiques et l'état.

  • Titre traduit

    The body of pharmacists mechanisms for reproducing and preserving a social group


  • Résumé

    With the invasion of the pharmaceutical specialties, the pharmacist no longer makes medicines; he simply distributes it. Making up prescriptions now only accounts for 1% of the turnover of pharmacies. What purpose then does the pharmacist serve ? Is there not a risk of the profession disappearing one day or losing its value ? The urpose of this thesis is to answer this problem. It demonstrate that the specific identity of the protagonists and the highly perfected system enables the french body of pharmacists to overcome all its internal and external contradictions and resist effectively the threats of a loss in its economic and symbolic value. The first part of the thesis analyses the sociological profile of the protagonists, thesis motivation, the sociological mechanisms of the selection of the elite, the student body, the choice of the option and finally the matrimonial strategies with the choice of the spouse. The second part analyses the links between the protagonist and the system through : the setting up in business and the second "numerus clausus", the dialectic between the status of assistant and titular pharmacist, the origin of the feminisation of the profession and its power stakes, the specific economic circuit, the governing council, the unions and the osmosis between the multiple associations, in particular the political associations, and the state.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (435 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 396-404. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Sciences et Technologies de Lille. Faculté des sciences économiques et sociales. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T91PA10072

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA10.LETT.1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.