Les affections cutanées dans la médecine populaire en Iran

par Niloufar Jozani

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Mohammad Djafar Moinfar.

Soutenue en 1991

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail prend en considération la peau en tant que l'enveloppe du corps. Les affections cutanées sont situées dans un ensemble de concepts autour de la maladie en général. Dans ce travail sont traitées également des notions telles que "propre" et "sale", "beau" et "laid", "normal" et "anormal". La nature des maladies, reconnues par les informateurs (selon les entretiens effectués en 1983 et 1986 (à Téhéran) en tant que "maladies de peau" qui s'étendent au-delà des maladies dites cutanées répertoriées par la biomédecine, a entrainé la nécessite de définir la signification des maladies cutanées dans la médecine populaire en Iran. Cette définition à comme base l'importance de "l'apparence". Tout au long de ce travail, l'accent est mis sur les efforts entrepris pour sauvegarder cette "apparence", l'image que l'on donne de soi et la comptabilité avec une certaine "normalité". Les maladies sont ainsi présentées en plusieurs groupes. Chaque groupe renferme les maladies répondant à un nombre de caractéristiques qui fait qu'elles sont perçues d'une manière différente par rapport aux maladies appartenant aux autres groupes. Chacune des maladies est étudiée du point de vue nosologique et étiologique. Les traitements d'ordre symbolique et empirique d'origine diverse ainsi que les croyances concernant chaque maladie sont également abordes. Une partie du travail est consacrée a "l'anatomie" qui fait une rapide esquisse du corps comme l'idéal recherche ou le normal à atteindre. Elle tente d'éclaircir la nécessite de certains traitements ou de certaines modifications au niveau du corps.

  • Titre traduit

    Skin diseases in the popular medicine in Iran


  • Résumé

    In this work the skin is regarded as the human body's envelope. The skin diseases enter within a whole range of concepts pertaining to the diseases in general. Notions such as "clean" and "dirty", "beautiful" and "ugly", "normal" and "abnormal" have also been dealt with. The nature of diseases acknowledged by the interviewees (contacted in 1983 and 1986 in Tehran) to be skin diseases and which go far beyond those indexed by the bio-medicine, has made it imperative to give a definition of the skin diseases in the Iranian popular medicine. This definition is based on the importance of one's "appearance". Throughout this research, much emphasis has been given to the efforts made to protect the "appearance", to improve one's image and to attain some kind of "normality". The diseases are, therefore introduced in several categories. Each consists of diseases with a number of characteristics which lead to the diseases being perceived in a different way than those contained in other categories. Each disease has been studied from both nosological and etiological viewpoints. The various treatments of symbolic or empirical nature as well as the popular beliefs concerning each have also been described. Another part has been devoted to the "anatomy" with a rapid sketch of the body as ideally desired or the "normal" condition to be attained. It seeks to explain and clarify why certain treatment or adjustment of bodily features have been necessary.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (X-720 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f 706-720. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T91PA10040
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.