Le régime politique du Parti-Etat en Corée du Nord

par Chae-Wan Lim

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Annie Kriegel.

Soutenue en 1991

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les recherches sur la péninsule coréenne sont très significatives, car elles touchent à l'un des derniers symboles de la guerre froide et a l'une des zones les plus militarisées du monde. Le régime nord-coréen dans ce contexte est plus souvent influence par la forteresse idéologique, appelée "kimilsunisme". Si le régime politique de Kim Il-Sung se présente comme un état socialiste dont la souveraineté appartient aux masses populaires, son régime est fonde en réalité sur la monocratie ou l'idéocratie du parti-état. Le caractère familial, hiérarchique et bureaucratique du régime nord-coréen est lie aux expériences culturelles et politiques antérieures basées sur la notion du pouvoir politique néo-confucéen et aux expériences historiques du stalinisme et du maoïsme. L'isolement complet du pays, l'absence total de toute référence et point de comparaison font que la population est totalement persuadée que son pays est "le meilleur du monde" et qu'il est le "véritable modelé du socialisme", même après la démocratisation et le bouleversement en Europe de l'est. A long terme, le régime du parti-état devra choisir entre l'abandon total ou la révision du "kimilsunisme". La première solution signifierait l'effondrement du régime. La deuxième pourrait s'inspirer de l'exemple chinois, c'est-à-dire de sa politique pragmatique.

  • Titre traduit

    The political regime of the party-state in North Korea


  • Résumé

    The research about the korean peninsula is very revealing, because it touches one of the last bymbols of the cold war and one of the most militarized zones of the world. In this context the north korea regime has been very influenced by the so-called ideology "kimilsungism". If kim ii-sung's political regime presents itself as a socialist state vwhose sovereignty belongs to the popular masses, his regime is really founded on the monocracy or on the ideocracy of the party-state. The familial, hierarchichal and bureaucratic character of north korea is linked with two fundamental realities : first, the politico-cultural experiences, based on the neo-confucian notion political power ; second, the historical experiences of stalinism and maoism. The complete isolation of the country and the total absence of any bearings which would permit comparisons with other countries create the following situation : the people firmly believe that their country is the greatest in the world and that it is the true socialist model, even after the upheavals in eastern Europe and the subsequent movements towards democratization. In the long term, the regime of the party-state will have to choose between total abandonment or its revision of the "kimilsungism". The first solution would mean the disassembling of the regime and the second could be inspired from the chinese example, i. D. , a more pragmatic policy of reform.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (520 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 468-513. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T91PA10005

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA10.LETT.1991
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1991PA100005
  • Bibliothèque : Institut d'Asie Orientale (ENS de Lyon).
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.