La problématique interculturelle : une étude exploratoire sur le thème du management avec la Corée du Sud pour terrain

par Marc Bosche

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Pierre Jarniou.

Soutenue en 1991

à Paris 9 .


  • Résumé

    Chaque situation interculturelle est un processus inscrit dans la contingence et donc partiellement irréductible à une comparaison de traits culturels généraux. Les différences culturelles supposées ne sont pas totalement utilisables pour réduire l'incertitude de management. Elles sont alors comprises comme des construits. On peut les considérer comme des supports stéréotypes de représentations. Cela concerne les managers mais aussi les chercheurs et leurs présupposés implicites. Cette ébauche de méthode fait l'objet d'une expérimentation exploratoire, avec pour terrain la Corée du Sud. Les résultats de quelques-unes parmi 25 analyses factorielles montrent que les répondants à un inventaire de stéréotypes ont une forte tendance à exprimer une certitude. Les items sont utilisés comme des supports de projection du chauvinisme de la part des in-group (hommes d'affaires coréens) et de dévalorisation de la part des out-group (français expatriés). Deux autres facteurs statistiques correspondent au dépassement des stéréotypes par la connivence et la métacommunication. Ils pourraient être reconsidérés à partir de ces éléments d'hypothèse. Des pédagogies d'éveil paraissent nécessaires ou c'est le statut de la connaissance transmise qui est interrogé à l'aide des stéréotypes au niveau de la recherche, dans la formation et les pratiques managériales.

  • Titre traduit

    Cross-cultural management issues : an exploratory study in South Korea


  • Résumé

    Cross-cultural situations are contingent to contextual and individual factors. Comparison of cultural traits does not fit cross-cultural processes. Cultural differences cannot be a miracle medicine in cross-cultural management. Managers and researchers have a tendency to project their own implicit prejudice in cultural traits and to deny it when academic findings give them credentials to do so. Therefore cultural differences should be considered as stereotypes. We suggest it as a method of investigation of cross-cultural issues. An exploration device was tested in South Korea, based on an 80 traits inventory of Korean culture-specific stereotypes. Among 25 multiple correspondence factor analysis several of them are outlined along with their empirical findings four statistical factors were retained: compulsive individual tendency to evaluate, use of traits as tools of projection of prejudice, possibility to experience cultural proximity through observation and meta-communication from stereotypes. The research suggests investigating how mindfulness, as defined by langer and alt (1989), could be a useful focus of cross-cultural training programs based on consciousness of stereotyping processes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Thèse non corrigée

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.