Problèmes de cibles en théorie du contrôle et des jeux différentiels

par Marc Quincampoix

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jean-Pierre Aubin.

Soutenue en 1991

à Paris 9 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette thèse traite de la modélisation et de l'analyse de l'évolution de systèmes en avenir incertain pour des problèmes de contrôles et de jeux différentiels en utilisant des techniques de l'analyse multivoque et de la théorie de la viabilité. Une étude qualitative des problèmes de cibles sera menée en introduisant les notions de domaines de victoire et de défaite. Des propriétés géométriques de ces domaines et de leurs frontières seront fournies et permettront de généraliser les concepts de barrières semi-perméables. Un algorithme calculant ces ensembles sera élaboré dans le cas où la cible est un ensemble ouvert. On étendra ces notions aux jeux différentiels à deux joueurs et à une cible. Les domaines de victoire et de défaite de ces jeux seront caractérisés par des critères ne nécessitant pas la résolution des équations de la dynamique. On généralisera enfin ces méthodes à des jeux différentiels non autonomes et on donnera des critères de jouabilité de tels jeux


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 88 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.