"le savoir en travail. L'experience de developpement technologique par des travailleurs d'une industrie bresilienne "

par ELOISA SANTOS

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Bernard Charlot.

Soutenue en 1991

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these s'organise autour de deux axes fondamentaux. La reflexion sur le rapport entre le sujet et l'objet de recherche dans un processus de connaissance est le premier axe. A travers la "technique du journal" nous, en tant que chercheuse, nous placons comme objet de recherche pour analyser notre implication dans notre recherche. Des elements subjectifs deviennent des donnees a analyser pour arriver a l'objectivite. Les references theoriques utilisees pour faire cette analyse sont la formulation de e. Morin sur la "methode", l'ouvrage de g. Devereux "de l'angoisse a la methode", des reflexions par des auteurs divers autour de la "recherche clinique" aussi bien que la "theorie de l'implication" et la "technique du journal de recherche" developpees par r. Lourau. L'approche de l'objet de recherche proprement dit est le deuxieme axe. Dans une entreprise bresilienne de biens d'equipement, nous avons cherche la specificite du savoir produit dans le travail concret. Entre travail prescrit et travail reel se construit un savoir en travail. A travers l'experience de developpement technologique de cette entreprise nous avons analyse le rapport entre les travailleurs de l'usine et les ingenieurs pour montrer comment l'usine toute entiere participe a la definition des projets et a leur mise en oeuvre. La nature de ce savoir appelle a une discussion sur le langage


  • Résumé

    This thesis is made up of two fundamental axes. The first one is the reflection about the relation between the subject and the object of research in a knowledge process. Through the "diary technique" we place ourselves as the object of research in order to analyse our implication towards our own research. Subjective elements become data to be analysed in order to achieve objectivity. The theoretical references used in this analysis are: the formulation about the "method" by e. Morin; g. Devereux's work "from anxiety to method in the rehavioral sciences"; reflections about the "clinical research" by several authors as well as the "theory of implication" and the "diary technique" developped by r. Lourau. The second axis is the approach of the object of research itself. In a brazilian capital goods company we have searched the specificity of the knowledge produced by concrete work. The gap between prescribed work and real work is the exact space of the work of this knowledge. The company had done a project of technological development. We used the relation between engineering workers and factory workers to show the factory's participation in the definition of engireering projects and during the manufacturing of projects.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.