Le portrait en grande-bretagne a travers les oeuvres de graham sutherland, francis bacon, lucian freud et david hockney (1960-1980)

par MONIQUE TRIOMPHE

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de John Edwards.

Soutenue en 1991

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le portrait, c'est toujours l'histoire de deux personnes, celle de l'artiste et celle du modele. Le tableau est la resultante de leurs relations. Mais, si ce genre pictural recouvre necessairement des oeuvres subjectives, le peintre peut-il transgresser la regle fondamentale qu'est la ressemblance ? et comment se demarquentils alors de la photographie et de la video ? au-dela, on peut s' interroger sur la vision du monde du portraitiste mediatisee par ses relations avec son modele. C'est par le biais de ces trois parametres - modele, ressemblance et passage du particulier au general - que sont etudiees les oeuvres de quatre grands portraitistes britanniques graham sutherland, francis bacon, lucian freud et david hockney realisees entre 1960 et 1980. Graham sutherland qui se situe dans la grande lignee du portrait anglais ; francis bacon qui annule presque totalement son modele en tant que personne ; lucian freud qui soumet ses modeles a un examen quasi clinique ; david hockney expert en illusions visuelles et en manipulations savantes. Dans leur diversite, ces artistes temoignent de la modification de la nature et de la fonction meme du portrait dans une societe saturee d'images et de moins en moins insulaire. Contre toute attente, le portrait est aujourd'hui un genre florissant, tout particulierement en grande-bretagne.


  • Résumé

    To portray is to tell the story of two persons : that of the artist and that of the sitter. A painting expresses the relationships between the two. Yet, even if subjectivity is necessarily underlying this kind of work, can the painter transgress its basic rule : likeness ? and what can his work be with photography and video competing with him ? moreover, what can the painter's vision of the world be at a time when the mass media interfer everywhere ? keeping un mind these three points, here is a study of the works of four british portrait-painters : graham sutherland, francis bacon, lucian freud and david hockney between 1960 and 1980. Their works, though deeply different, testify the basic change of meaning and function of portraiture in a society invaded by images produced by different countries and cultures. Surprisingly, portrait painting, nowadays, is expanding, particularly in great-britain.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/721
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.