Le temps dans l'analyse économique : les catégories du temps dans le "Le Capital"

par Stavros Tombazos

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Kostas Vergopoulos.

Soutenue en 1991

à Paris 8 .


  • Résumé

    L'analyse montre que les categories des trois livres theoriques du capital obeissent a des temporalites differentes. Les categories du premier livre s'inscrivent dans une temporalite lineaire et abstraite, celles du second livre dans une temporalite cyclique et celles du troisieme livre dans une temporalite organique, unite des deux precedentes. Ces temporalites constituent la colonne vertebrale du capital. La valeur (le capital) s'y presente comme une complexe auto-organisation conceptuelle de rythmes, comme une totalite contradictoire, processuelle et dynamique. Les fluctuations du taux de profit en sont le resume synthetique: elles "rythment" l'histoire economique et la gouvernent. Les crises capitalistes, "arythmies" de l'organisme social, loin d'etre dues a des facteurs exterieurs au systeme, constituent un moment inherent a une economie du non-equilibre. Le capital ainsi etudie se prete a une interpretation coherente de l'economie moderne, affranchie de considerations irrealistes en termes de "logique de l'identite", de "statique" et d'"equilibre".

  • Titre traduit

    The time in economic analysis. The categories of the time in "the capital


  • Résumé

    The analysis shows that the categories of the three theoretical books of the capital obey to different notions of time. The categories of the first book belong to a linear and abstract notion of time, those of the second book to a cyclic notion of time and those of the third book to an organic notion of time that is the unity of the first two notions. These notions of time constitute the skeleton of the capital. The value (the capital) appears in the capital as a complex conceptual auto-organization of rhythms, as a contradictory and dynamic totality. The fluctuations of the rate of profit are its synthetic resume: they regulate the rhythm of the history of economy. The capitalistic crises, arrhytmic moments of the social organism, are not due to external factors, but constitute a moment that is inherent to an economy of desequilibrium. From this point of view, the capital is open to a coherent interpretation of modern economy, liberated from irrealistic considerations based on the notions of "logic of the identity", of "static" and "equilibrium".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 511 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 491-507

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : -
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.