La mise en scene du "je" dans l'oeuvre de violette leduc

par Mireille Brioude

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de BEATRICE DIDIER LE GALL.

Soutenue en 1991

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'oeuvre de violette leduc offre une nouvelle perspective sur l'ecriture du "je", a travers duex types de tetes: les recits fictionnels a la premiere personne publies des 1946, et les recits autobiographiques dont la batarde est le premier volume (1964). Le caractere provocateur et spectaculaire du style ainsi que l'utilisation ludique du pronom "je" incitent a lire l'histoire d'une vie comme une "mise en scene". Sous ce "je" se cachent de multiples personnages et roles mis en valeur par une utilisation des figures temporelles et spatiales qui bouleversent la linearite classique du recit autobiographique. L'auteur, devenant le metteur en scene de ce "je", veut signifier les etats paroxystiques de la folie et du desir, favorisant ainsi la metamorphose du "je en histrion. De ce fait le lecteur est force de sortir de son etat de recepteur passif pour participer activement a la mise en scene du "je". Les theories modernes du sujet, ainsi que celles de la reception, servent de point d'appui a cette etude pour degager une methode d'approche du texte autobiographique ouverte a toutes les manifestations esthetiques dont il s'inspire, et, parmi celles-ci, le theatre.


  • Résumé

    This study focuses on the new perspective on the first person narrative found in violette leduc's work. This work falls into two broad categories: first person fictional narratives published from 1946 on and autobiographical narratives, starting with la batarde (1964). The provocative style and spectacular situations associated with the playful use of the first person leads to an interpretation of violette leduc's life story as a "mise en scene". However, the first person pronoun conceals a variety of masks and roles dramatized by temporal and spatial devices disrupting the classical linear autobiographical narrative. The author as director of this performance of the "i" exposes paroxystic states, such as madness and desire, thus accomplishing the metamorphosis of the first person into a histrionic. The reader is thus obliged to give up his usual passive attitude in order to take active part in the dramatization of the "i". In this study, modern theories of the subject are used together with reception theories to develop an approach to autobiography which links it with other forms of artistic production, including theater.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 940.900 9 LED bri
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.