Determination du champ de contrainte regional a partir de tests hydrauliques en forages. Resultats de neuf experimentations in situ realisees en france

par DENIS BURLET

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de François Cornet.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des mesures de contraintes in situ a partir de tests hydrauliques ont ete realisees dans neuf forages profonds repartis sur tout le territoire francais. Les donnees, recueillies dans des contextes geologiques tres divers, ont ete analysees en termes de champs de contraintes regionaux par la methode d'inversion h. T. P. F. Et la theorie classique de la fracturation hydraulique. Pour sept des neufs sites d'investigation, l'application de la methode h. T. P. F. A permis de determiner completement le tenseur local des contraintes. A chassoles (puy-de-dome), site en milieu cristallin, la composante verticale du champ de contrainte apparait clairement inferieure au poids des terrains. Ce resultat est attribue a l'influence du relief. A aix-en-provence (bouches-du-rhone), formation sedimentaire stratifiee, on montre que les variations des contraintes ne sont pas lineaires sur toute la hauteur de l'intervalle de test du fait de l'heterogeneite mecanique des materiaux. La structure de ces heterogeneites a permis cependant de definir des directions principales de contraintes (la contrainte horizontale majeure orientee n-s) coherentes avec la neotectonique regionale. Pour quatre sites, la methode h. T. P. F. Et la theorie classique de la fracturation hydraulique ont pu etre parallelement appliquees. Dans la plupart des cas, les resultats des deux methodes sont comparables en ce qui concerne l'orientation de la contrainte horizontale majeure et le module de la contrainte horizontale mineure. En revanche, les modules de la contrainte horizontale majeure resultant de l'une et l'autre methode presentent des ecarts importants attribues a l'insuffisance du debit d'injection utilise au cours des tests de reouverture des fractures hydrauliques. La confrontation des resultats acquis a grande profondeur dans le cadre de cette etude avec d'autres deduits de mesures in situ et de mecanismes au foyer, suggere l'existence d'un vaste domaine (nord du massif central et bassin parisien) au sein duquel l'orientation de la contrainte horizontale majeure est uniforme (n 145e)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 98 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.