Etude in vitro et in vivo de l'interaction topoisomerase 2-adn, en fonction de differentes molecules antitumorales sur un adn viral transformant

par FRANCOIS POGNAN

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de CLAUDE PAOLETTI.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'adn topoisomerase ii est la cible d'un certain nombre de medicaments anticancereux couramment utilises en clinique. Ces molecules inhibent la phase de ligature de l'enzyme et provoquent ainsi, des coupures sur l'adn in vitro et ex vivo. Le travail presente ici se situe a trois niveaux d'etudes differents, des interactions de la topoisomerase ii avec quelques inhibiteurs de cette enzyme: in vitro, dans un systeme avec substrat et enzyme purifies, ex vivo, dans des fibroblastes de rat en culture, in vivo, dans des fibrosarcomes portes par des rats. Le travail effectue in vitro, suggere que la topoisomerase ii reconnait des structures secondaires de l'adn, de type cruciforme. Ces structures permettraient a l'enzyme de differencier l'adn relache, de l'adn contraint. Le modele propose dans ce travail peut se resumer ainsi: les structures cruciformes indiqueraient a l'enzyme quand couper, les sequences consensus primaires indiqueraient a l'enzyme ou couper. Le travail ex vivo et in vivo, a necessite la mise au point d'un modele d'etude. Le systeme choisi est l'episome du virus du papillome bovin, qui apres purification idoine, permet de visualiser les coupures de la topoisomerase ii sur cet adn. Ce systeme permet des mesures quantitatives et qualitatives de ces coupures. Le travail effectue ex vivo, montre que le comportement de la topoisomerase n'est pas le meme qu'in vitro vis-a-vis des inhibiteurs. En effet, les taux de coupures provoquees par le m-amsa et le vp-16 in vitro ne sont pas comparables a ceux obtenus ex vivo. De plus, il semblerait que le m-amsa, molecule intercalante in vitro, ne le soit pas sur la chromatine. Les coupures de l'adn provoquees par les molecules antitumorales in vitro et ex vivo, sont supposees etre a l'origine de leur pouvoir antitumoral in vivo. Cependant, ces coupures n'avaient jamais ete montrees chez un animal. La mise au point du systeme d'etude des interactions topoisomerase-adn ex vivo developpee ici, a permis de montrer l'existence de ces dommages de l'adn in vivo dans des fibrosarcomes portes par des rats, en presence de m-amsa


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 375 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.