Bases moleculaires du parasitisme intracellulaire de listeria monocytogenes

par JEAN-LOUIS GAILLARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Patrick Berche.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Listeria monocytogenes est un bacille a gram positif ubiquitaire, responsable chez l'homme d'infections materno-ftales, frequemment mortelles pour l'enfant, et de meningo-encephalites ou de septicemies. L. Monocytogenes se comporte comme un parasite intracellulaire facultatif. Ce microorganisme est en effet capable de penetrer a l'interieur de phagocytes non professionnels comme les cellules epitheliales. Il presente egalement la particularite de se multiplier dans les cellules eucaryotes, y compris les cellules macrophagiques. Par diverses approches genetiques et la mise au point de modeles d'infection cellulaire in vitro nous avons pu analyser les principaux mecanismes a l'origine du parasitisme intracellulaire de l. Monocytogenes. Nous avons tout d'abord demontre que la listeriolysine o, une hemolysine qui est apparentee a la streptolysine o elaboree par streptococcus pyogenes, etait responsable de la croissance intracellulaire de l. Monocytogenes en provoquant la lyse de la vacuole phagocytaire. Des leur entree dans le cytoplasme grace a la secretion de cette toxine active a bas ph, les listeria se multiplient en effet activement dans la cellule. Puis nous avons identifie le determinant implique dans l'invasion des cellules epitheliales in vitro, une proteine que nous avons appelee internaline. La presence de cette molecule a la surface bacterienne rend invasive listeria innocua, une espece normalement incapable d'envahir les cellules epitheliales. L'internaline presente des analogies de structure avec la proteine m de s. Pyogenes et d'autres antigenes de surface presents chez des cocci a gram positif. Plusieurs sequences homologues au gene de l'internaline, le gene in1a, sont presentes sur le chromosome de l. Monocytogenes, suggerant l'existence d'une famille de gene. Ce travail montre que la strategie de parasite intracellulaire developpee par l. Monocytogenes repose sur des determinants de virulence qui ont leur contrepartie chez des pathogenes extracellulaires genetiquement apparentes, comme s. Pyogenes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 208 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.