Structure et expression differentielle du gene codant les glycophorines c et d humaines dans les cellules erythroides et non erythroides

par YVES COLIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Cartron.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les glycophorines c et d (gpc et gpd) sont deux sialoglycoproteines de la membrane erythrocytaire humaine qui portent les antigenes de groupe sanguin gerbich et qui sont impliquees dans le maintien de la forme et des proprietes mecaniques du globule rouge. Nous avons montre que ces deux glycoproteines, qui sont structurellement et immunologiquement homologues, sont codees par un gene unique dont nous avons determine la structure. Par expression de l'adnc de la gpc, ou de formes variantes mutees in-vitro, apres transfection dans des cellules eucaryotes, nous avons demontre que les gpc et gpd sont synthetisees a partir du meme arn messager par initiation de la traduction au niveau de deux codons augs en phase de lecture. Nous avons caracterise les alterations du gene gpc/gpd qui sont responsables de l'expression de divers phenotypes rares de groupes sanguins associes ou non a une anomalie morphologique des hematies (ellyptocytose hereditaire). Nous avons montre que la gpc represente un marqueur plus precoce que la glycophorine a (gpa), sialoglycoproteine majeure du globule rouge, pour suivre la differenciation erythroide. De plus, contrairement a la gpa, l'expression de la gpc n'est pas restreinte aux cellules rouges. Toutefois le niveau d'expression du gene gpc est beaucoup plus eleve dans les cellules erythroides que dans les cellules non erythroides. Cette expression differentielle selon le type cellulaire etudie est associee a l'utilisation de differents points d'initiation de la transcription. Ceci nous a amene a identifier les sites de fixation des facteurs nucleaires necessaires a l'activite du promoteur du gene gpc dans les cellules erythroides et non erythroides. Nous avons ainsi caracterise un nouveau facteur de transcription, nfe-6, specifique des lignees erythroides et megacaryocytaires

  • Titre traduit

    Structure and differential expression of the gene encoding human glycophorins c and d in erythroid and non erythroid cells


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 174 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.