Contribution a l'etude du chromosome 21 humain. Analyse moleculaire de patients presentant le phenotype du syndrome de down

par JEAN-LOUIS BLOUIN

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Pierre-Marie Sinet.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La trisomie 21 humaine ou syndrome de down, la maladie congenitale la plus frequente, se traduit par un retard mental variable, une petite taille et des signes cliniques inconstants dont les anomalies cranio-faciales. Chez ces patients, le vieillissement et le risque de leucemie sont accrus. L'ensemble des etudes de trisomies 21 partielles ont conduit a exclure le role critique d'une duplication de la partie proximale du bras long du chromosome 21 (q21) dans la pathogenie de la trisomie 21. Dans le but de determiner une region minimum pour le syndrome de la trisomie 21, nous avons developpe une methode de dosage genique par slot blot qui permet d'estimer le nombre de copies de sequences du chromosome 21. Nous avons ainsi estime l'etendue moleculaire de la trisomie 21 partielle (21q11. 20522. 300) chez le patient fg. L'hybridation in situ avec des sondes dupliquees indique que le remaniement est en tandem. L'etude du polymorphisme de restriction chez fg et chez ses parents permet de conclure que l'evenement qui a conduit a la duplication est prezygotique et d'origine maternelle. La presence de 10 p. Cent de lymphocytes a caryotype normal nous a conduit a rechercher l'origine du mosaicisme; les resultats ne permettent de conclure qu'il s'agit d'une chimere. La comparaison des etudes moleculaires chez le patient fg et ig, un autre patient trisomique 21 partiel (21q22. 3), nous a permis de mettre en evidence une petite region dupliquee commune (longue de 400-3000 kb) autour de d21655 localisee en q22. 2-q22. 3 est appelee down syndrome chromosomal region (dcr). Cette dcr pourrait comporter un ou plusieurs genes dont la surexpression induirait la pathogenie de la trisomie 21. Une etude de dosage de sequences du chromosome 21 chez 2 sujets a caryotype normal et dont le phenotype evoque la trisomie 21 ne nous a pas permis de mettre en evidence de duplication inframicroscopique du chromosome 21


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 300 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (1991) 139
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.