Les proprietes de resistance et d'adaptation des cellules de la lignee cancereuse colique humaine ht-29 a des conditions de contrainte metabolique (exposition au 5-fluorouracile et au methotrexate) sont liees a leur capacite de se differencier

par THECLA LESUFFLEUR

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de ALAIN ZWEIBAUM.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La lignee ht-29, etablie a partir d'un adenocarcinome du colon, est heterogene: elle est majoritairement constituee de cellules indifferenciees mais comporte une faible proportion (<5%) de cellules qui expriment les caracteristiques de differenciation des cellules epithaliales coliques normales, ftales ou adultes. L'observation selon laquelle l'adaptation des cellules ht-29 a diverses conditions de contrainte metabolique ou biochimique permet la selection de certains des phenotypes differencies presents dans la population parentale, nous a amenes a rechercher si le meme phenomene s'appliquait a des drogues comme la 5-fluorouracile et le methotrexate. L'adaptation a des concentrations croissantes des drogues resulte en l'emergence de populations qui sont respectivement 200 et 40000 fois plus resistantes que la population d'origine et sont entierement constituees de cellules differenciees. Ces cellules resistantes presentent une amplification des genes de la thymidilate-synthetase (5-fluorouracile) et de la dihydrofolate reductase (methotrexate). Une etude portant sur des cancers du colon montre que des cellules differenciees du meme phenotype que les cellules ht-29 resistantes sont presentes dans ces cancers. Ces resultats confirment l'interet experimental du modele ht-29 et suggerent que la resistance au 5-fluorouracile et au methotrexate des cancers coliques pourrait etre le fait des cellules capables de se differencier


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe as a paper

Informations

  • Annexes : 453 REF

Où se trouve cette thèse ?