Catalyse homogene de la reduction electrochimique du dioxyde de carbone par les porphyrines de fer o

par MOHAMED HAMMOUCHE

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de JEAN-MICHEL SAVEANT.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les porphyrines de fer (o) peuvent donner lieu a une chimie centree sur l'atome metallique plutot que sur le cycle porphyrinique et apparaissent capables de former des liaisons avec des centres electrophiles sans passer par l'intermediaire d'un transfert d'electron de type sphere externe. Au cours de ce travail, nous avons montre que les porphyrines de fer o peuvent servir de catalyseurs homogenes de la reduction electrochimique du dioxyde de carbone. Le principal produit est le monoxyde de carbone. L'addition d'ions mg#2#+ a la solution favorise grandement la catalyse en termes d'efficacite et surtout de stabilite du catalyseur. Un phenomene semblable est observe a basse temperature du fait de l'augmentation de la concentration de co#2. La comparaison de ces resultats, avec ceux obtenus avec des catalyseurs homogenes qui sont des donneurs d'electron de type sphere externe, indique clairement que nous avons affaire a une catalyse de type chimique plutot que de type redox. L'analyse de la cinetique reactionnelle a permis d'etablir le mecanisme de cette catalyse chimique. La premiere etape en est la formation d'un complexe entre la porphyrine de fer o et co#2, celui-ci additionne une seconde molecule de co#2 pour former le co avec elimination du carbonate


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 145 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.