Effet de l'hyperglycemie in utero sur l'homeostasie glucidique et la secretion d'insuline du rat adulte

par DOMINIQUE GAUGUIER

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de LUC PICON.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les consequences de l'hyperglycemie gestationnelle sur la glucoregulation des descendants ont ete etudiees chez les rats, ages de un a vingt mois, issus de meres rendues hyperglycemiques par la perfusion continue de glucose pendant la fin de la gestation. A l'age de un mois, ces rats presentent une intolerance au glucose. Les troubles evoluent vers une hyperglycemie permanente et un effondrement de la reponse insulino-secretoire au glucose chez les rats plus ages. Ces alterations ne trouvent par leur origine dans un defaut intrinseque de la cellule b pancreatique, mais plutot dans un dysfonctionnement du controle nerveux de la secretion d'insuline. En effet, la secretion d'insuline en reponse au glucose in vivo est tres nettement amelioree par la perfusion d'un bloquant des recepteurs adrenergiques alpha-deux (idazoxan). Les descendants (troisieme generation) de rates (deuxieme generation) issues de meres hyperglycemiques sont diabetiques a l'age adulte. Ces donnees demontrent les effets a long terme de l'hyperglycemie in utero sur l'homeostasie glucidique et la secretion d'insuline chez l'adulte. Ces troubles peuvent etre transmis a la generation suivante


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 175 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.