Stabilite structurale et replication des plasmides des bacteries a gram positif

par CLAUDE BRUAND

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de DUSKO EHRLICH.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les petits (moins de 10 kb) plasmides des bacteries a gram positif sont structurellement instables. Dans ce travail, nous montrons que les grands (plus de 10 kb) plasmides pambetal et ptb19 (isoles de enterococcus faecalis et bacillus stearothermophilus, respectivement) sont structurellement stables. D'autre part, alors que la plupart et peut-etre tous les petits plasmides de bacteries a gram positif se repliquent par cercle roulant, nous montrons que le plasmide pambetal se replique par un mecanisme theta unidirectionnel et presentons des evidences indiquant que le plasmide ptb19 se replique par un mecanisme similaire. L'ensemble de ces observations indique l'existence de deux familles de plasmides chez les bacteries a gram positif et suggere une relation entre la stabilite structurale d'un genome et son mode de replication


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 360 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.