L'evolution du vetement chinois de la dynastie des song a la dynastie des ming

par YU-YEN PAN

Thèse de doctorat en Études extrême-orientales

Sous la direction de Jacques Pimpaneau.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le vetement est l'une des expressions de la civilisation humaine. Il ne satisfait pas seulement un besoin materiel : il est egalement l'expression de la civilisation de son epoque. Son evolution est inseparable de la politique, de l'economie, des coutumes, des croyances. Inversement, il ne fut pas sans influencer globalement la civilisation chinoise. En outre, dans la societe feodale de la chine ancienne, le vetement etait utilise comme signe de reconnaissance de la position sociale et de la place qu'occupait dans la societe celui qui le portait. Ainsi, les differences etaient tres strictement definies pour les vetements selon qu'ils etaient portes par le souverain, par l'imperatrice et par les concubines, par les fonctionnaires, par les nobles ou par les gens du peuple. Cependant, la chine est egalement un etat multinational, chaque nationalite ayant chacune ses caracteristiques propres, qui, appliquees au vetement, ont donne lieu a des traditions vestimentaires originales. Le travail que nous presentons ici s'attache a etudier, outre le vetement proprement dit, les chapeaux que portaient hommes et femmes, les coiffures des femmes et leurs ornements, les chaussures et les ornements de ceinture des dynasties des song, des yuan et des ming.


  • Résumé

    Dressing is a kind of expression for human civilisation. It does not only satisfy physical needs, but is also an expression for the civilisation of the time. Its evolution can't be separated from politics, economics, customs nor beliefs. Inversely, it had a great and overall influence on chinese civilisation. In addition of this, in the feodal society of ancient china, dressing was used as a mean of expressing the social position of the one who wears the clothes. So, differences between all kinds of clothing were very precisly defined : the emperor, the empress, concubines, scholars, nobles and ordinary people did not wear the same clothes. But on the other hand, china is also a multinational country, and each national minority has its won customs. These different custums, applied to clothes, created different dressing traditions. The work we are presenting here is trying to study, apart from clothes, hats worn by men and women, women's head-dresses and ornaments, shoes and ornaments for waist-bands during the song, the yuan and the ming dynasties.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.