On nomme un enfant : choix du prénom et projet parental

par Jean-Gabriel Offroy

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Robert Pagès.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .


  • Résumé

    Choosing a first name for a child is the result of a long process. Many determinisms are involved : social, familial, affective, unconscious. That implies using simultaneously ethnology, sociology, history and psychoanalysis. Case studies based on intensive clinical interviews reveal conflicts and contradictions at different levels:-social contradictions between reproduction and historicicy, integration and differenciation, conflicts between different social groups. -conflicts between the different branches of the family and contradictions between the different parts of inheritage : economic, social, cultural, symbolic and ideological. -conscious and unconscious contradictions of each parent and in the familial myths. -conflicts inside the parental couple. The parental project, condensed in the first name of the child, appears as the final mediation of all the contradictions.

  • Titre traduit

    ˜a œchild is named choice of first name and parental project


  • Résumé

    Le choix d'un prenom pour un enfant est le resultat d'un long processus ou s'articulent de multiples determinismes d'ordre sociaux, familiaux, affectifs, inconscients. Les apports croises de l'ethnologie, de la sociologie, de l'histoire et de la psychanalyse permettent d'eclairer des etudes de cas basees sur des entretiens approfondis ou tires de la litterature. Le processus de choix du prenom revele alors des conflits et des contradictions a plusieurs niveaux : - contradictions sociales entre reproduction et historicite, integration et differenciation, et conflits entre les differents groupes sociaux qui veulent s'approprier l'enfant;- conflits entre les lignees familiales et contradictions entre les differentes composantes de l'heritage : capital economique, social, symbolique, culturel et ideologique;- contradictions conscientes et inconscientes chez chacun des parents et dans l'imaginaire familial : projections, possession et identifications, desirs de vie et de moprt, deuils non elabores. . . - conflits au sein du couple. Le projet parental, symbolise par le prenom, apparait comme la mediation ultime de toutes ces contradictions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (481 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15766-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 407
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.