Naissance, ascension et fin d'un syndicalisme independant a hollywood. Le cas de la federation des ouvriers de l'industrie cinematographique, 1941-1948

par Daniel Peltzman

Thèse de doctorat en Études nord-américaines

Sous la direction de Rachel Ertel.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .


  • Résumé

    La grande caracteristique du mouvement ouvrier hollywood aux etats-unis demeure le manque de solidarite entre les differentes sections locales presentes dans les studios. En 1941, la federation des ouvriers de l'industrie cinematographique tenta d'etablir un syndicalisme democratique qui defia les producteurs et le reste des organisations syndicales. Par sa structure, la federation se trouva depourvue de tout soutien. Ainsi, scenaristes et acteurs virent en la federation un element destabilisateur au sein de l'industrie. Les autres syndicats l'attaquerent, voyant en elle, une dangereuse rivale. Dans les annees qui suivirent la deuxieme guerre mondiale, l'anticommunisme resta l'une des armes les plus efficaces contre les syndicalts juges trop revendicateurs. Malgre le fait que la federation n'ai jamais ete controlee par le parti communiste americain, un isolement total ainsi qu'une violente repression vinrent a bout de la federation. Cette etude entend expliquer les raisons de son echec et dans quelle mesure elle representait une menace pour les studios.


  • Résumé

    Unionism in the motion picture industry in the united states was characterized by a lack of solidarity between the various unions present in the hollywood studios. In 1941, the conference of studio unions (csu), was set up as a democratic organization to challenge the hollywood establishment producers and labor organizations. By the nature of its structure, the csu isolated itself from its natural affiliates. The most important of these groups, led by these groups, led by the writers and the actors, saw the csu as a destabilizing element for the industry, and other associated labor units perceived the csu as a direct threat to their own positions within the industry. In the post world war ii period one of the most effective means of neutralizing such a threat was to denounce the csu as a communistcontrolled organization. Despite repeated denials of any such connections. The csu and its leaderships suffered increating isolation and violent repression. This study examines the failure of the csu and the nature of its threat to the hollywood establishment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.