Lieux et stratégies de résistance dans les discours romanesques de Gayl Jones, Paule Marshall, Toni Morrison, Alice Walker et Sherley Anne Williams

par Andrée-Anne Kekeh

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de GENEVIEVE FABRE.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these est une etude comparative des oeuvres de cinq romancieres afro-americainnes : gayl jones, paule marshall, toni morrison, alice walker et sherley anne williams, elle tende de mettre en evidence a travers la problematique de la resistance les correspondances, l'intertextualite qui unissent les imaginaires de cinq romancieres qui ont en commun une meme identite culturelle et sexuelle. Elle comporte deux parties : une partie theorique ou les conditions de production et d'interpretation de la litterature afro-americaine sont analysees. La deuxieme partie est une lecture textuelle des oeuvres qui se fonde sur la notion de resistance definie sur un mode historique, ideologique et feministe. A travers l'etude de differents themes (la memoire, l'histoire, le corps feminin, la fete, le reve, la danse) la these tente de voir comment la problematique de la resistance s'inscrit en filigrane dans les textes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 491 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-849
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15535
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.