Le problème de l'individualisme et de la démocratie aux origines de la sociologie en France au XIXe siècle

par Patrick Cingolani

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de G. NAMER.

Soutenue en 1991

à Paris 7 .


  • Résumé

    La problematique de la these peut etre resumee a partir d'un enjeu. Elle tente de definir le moment ou le social(le lien au fondement de l'etre-ensemble) se donne comme question et ou cette question trouve sa reponse dans une science (sociale) et une religion. La recherche, qui a principalement etudie les oeuvres de l. De bonald, de j. De maistre et de a. Comte, analyse l'emergence de la sociologie dans la premiere moitie du dix-neuvieme siecle en france et montre comment la question sociale est un traitement original du probleme du scepticisme souleve par la democratie. En suivant les efforts des fondateurs de la science sociale, pour resoudre cette "crise" du scepticisme la these dessine la voie singuliere que la sociologie va prendre face a ce qu'elle considere comme les deux grandes figures du desordre moderne "l'utopie communiste" et le liberalisme. Contre leur materialisme, contre leur critique de l'organisation, la sociologie affirme le caractere central de la regeneration spirituelle et de l'ordre. Or c'est dans ces deux themes qu'elle produit les principales figures de la solidarite et prepare, avec le moment littre, une forme originale de concretisation de la democratie: la republique.

  • Titre traduit

    The problem of individualism and democracy in the beginings of sociological thougth in france in nineteenth century


  • Résumé

    The problematics of this thesis could be summarized as from whatever is at stake. It attempts to define the historical moment where the whole corpus of social problems (the social bound as a source of the concept of community) shows itself as an question and where the question finds its answers in an (social) science and a religion. This research which has particularly studied the works of l. De bonald, de j. De maistre et de a. Comte gives an analysis of the emergence of sociology during the first half of the nineteenth century in france and shows how the corpus of social problems is an original way to deal with the problem of skepticism rised by the idea of democracy. The thesis also sketches the common course which with be taken by sociology over against what it considers to be two great figures of the modern confusion: "communism utopia" and "liberalism". It is within the framework of this context that sociology delivered the main shapes of solidarity and prepared, with e. Littre, to find an original application to democracy : the republic.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : xxv, 400 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-796
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15577
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.