Fléxibilité des jonctions tubulaires dans les structures offshore

par Ridha Souissi

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Hervé Gachon.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .


  • Résumé

    En élasticité linéaire et dans le cadre de l'hypothèse de petites perturbations, on présente dans cette thèse une méthodologie générale permettant la prise en compte lors de l'analyse globale des structures offshore de type jacket du comportement des coques des zones de liaison entre tubes: jonctions tubulaires. Cela revient a prendre en compte la flexibilité ou semi-rigidite de la jonction, considérée comme nulle ou infinie dans une analyse conventionnelle. Une illustration de la méthodologie générale a été faite sur une jonction en t, en procédant de la manière suivante: définition d'un élément de jonction. Apres une analyse critique originale présentant les degrés d'approximation des modèles de coques cylindriques existants (flugge, timoshenko, sanders-koiter, koiter-morley-niordson) et montrant les mérites du modèle de koiter-morley-niordson, une analyse semi-analytique a permis de définir les frontières de l'élément de jonction; détermination de la matrice de rigidité de l'élément de jonction. En utilisant la méthode des éléments finis et en appliquant la technique de condensation statique, on a détermine la matrice de rigidité de 23 éléments de jonction choisis pour mesurer l'influence des paramètres géométriques sur la flexibilité de la jonction; détermination d'un modèle simplifie équivalent. Les matrices de rigidité obtenues ont permis de construire un modèle simplifie équivalent (modèle poutres ressorts), et l'on présente l'évolution des caractéristiques des ressorts en fonction des caractéristiques géométriques de la jonction tubulaire; introduction de la rigidité de la jonction dans l'analyse globale. Une illustration de l'influence de la semi-rigidite de la jonction sur le comportement de la structure a été faite en analysant une structure plane de 4 étages


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 100-115 p.
  • Annexes : 55 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Archives / LMT / THE 212
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Archives / LMT / THE 212
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.