Contribution a l'analyse du trafic membranaire implique dans le processus secretoire dans les cellules a prolactine. Approche immunocytochimique

par LUIZ EURICO NASCIUTTI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de CLAUDE TOUGARD.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'analyse du processus secretoire dans les cellules a prolactine (prl) en culture a revele l'existence de deux voies distinctes de liberation de l'hormone: la voie classique des grains de secretion et une voie vesiculaire. Ces deux voies s'averent sensibles a l'action de differents facteurs qui controlent la secretion. Nous avons tente d'obtenir des sondes immunologiques dirigees respectivement contre des composants de la membrane des grains de secretion et des vesicules, susceptibles d'etre utilisees comme des marqueurs des voies granulaire et vesiculaire impliquees dans le transport de la prl entre l'appareil de golgi et la membrane plasmique. Nous avons donc purifie des membranes de grains de secretion de cellules antehypophysaires de rat et prepare des anticorps polyclonaux diriges specifiquement contre ces membranes. Ces anticorps purifies reconnaissent differents composants de poids moleculaire de 125 kd, 240 kd, 45 kd et 90 kd dans un extrait de membranes de grains de secretion antehypophysaires. Les composants de 125 kd et de 240 kd sont egalement presents dans un extrait de pancreas. En immunofluorescence, cet immunserum se fixe a des structures granulaires presentes dans le cytoplasme des cellules de differents tissus endocrines et exocrines. En immunocytochimie ultrastructurale, il se fixe specifiquement sur la membrane des grains de secretion, mais egalement sur la membrane de structures pouvant correspondre a des endosomes et a des lysosomes, dans les cellules antehypophysaires in vivo et in vitro et dans les cellules endocrines et exocrines du pancreas. Ces resultats mettent en evidence l'existence d'antigenes communs a la membrane des grains de secretion de differents types de cellules endocrines et exocrines, et suggerent que ces composants pourraient jouer un role a une etape tardive du processus secretoire. D'autre part, nous avons etudie la distribution de la synaptophysine (sy38), un composant de la membrane des vesicules synaptiques, dans les cellules a prl de rat normales en culture primaire et dans les cellules gh3b6, une lignee continue d'origine tumorale secretrice de prl. Nous avons observe une fixation des anti-sy38 non seulement sur la membrane de vesicules mais egalement sur la membrane des grains de secretion. Ces resultats suggerent que la sy38, dans nos modeles cellulaires, ne peut pas etre utilisee comme un marqueur specifique de la voie vesiculaire. Enfin, nous avons recherche un effet de l'abaissement de la temperature sur la distribution de la prl et des antigenes membranaires dans les cellules gh3b6. Parallelement a l'accumulation de prl a differentes etapes du processus secretoire, nous avons mis en evidence un effet de l'abaissement de la temperature sur la distribution d'un antigene specifique de l'appareil de golgi, ainsi que de la sy38. A la temperature de 10c, ces antigenes sont redistribues et bloques au niveau des citernes du rer et de l'enveloppe nucleaire. Ces observations soulevent la question des mecanismes qui regulent le trafic de ces differents composants


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 162 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.