Phase ordonnee anisotrope dans un film de langmuir : morphologie, croissance et tension de ligne

par PIERRE MULLER

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de François Gallet.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    On etudie des films de langmuir formes de molecules amphiphiles (acide stearique ou laurique) substitues par un groupement fluorescent. On observe une transition entre une phase liquide isotrope et une phase solide ordonnee, qui presente une anisotropie optique et morphologique. La forme des domaines est effilee et pointue selon une direction qui coincide avec un des axes optiques. L'epaisseur des domaines est mesuree par reflectometrie a angle nul, en utilisant leur birefringence. Le groupement fluorescent possede un dipole electrique permanent important. En supposant que la densite polaire dans la phase solide n'est pas nulle, nous proposons un modele qui permet de rendre compte quantitativement des formes observees. Nous montrons que la nucleation des domaines solides est homogene. A partir de l'energie d'activation d'un germe, nous determinons l'energie de ligne moyenne entre les phases solide et liquide. Les resultats obtenus sont coherents avec la theorie sur la forme des domaines. Nous montrons egalement que la croissance longitudinale n'est pas controlee par la diffusion des impuretes: la vitesse de croissance est proportionnelle a l'ecart a l'equilibre


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 35 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.