Triple-Hélices : études spectroscopiques

par Jean-Louis Mergny

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de THERESE MONTENAY-GARESTIER.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .


  • Résumé

    La sequence d'un adn bicatenaire peut etre reconnue par un oligodesoxynucleotide simple brin qui se fixe dans le grand sillon de la double helice, formant localement une triple helice. La formation d'une triple helice reste limitee a des sequences homopuriques-homopyrimidiques, ou toutes les purines (a ou g) se trouvent sur le meme brin. La specificite de ce ligand pour sa cible, qui repose sur la formation de liaisons hydrogene de type hoogsteen, a ete mesuree par spectroscopie d'absorption. L'introduction d'une mutation ponctuelle sur la cible induit une perte d'affinite importante du ligand, confirmant sa specificite de fixation. Un phenomene de luminescence aisement observable, le transfert d'energie d'excitation, a permis de distinguer une cible complementaire d'une cible mutee. L'affinite d'un oligodesoxynucleotide pour une sequence mixte, comprenant une ou deux pyrimidine(s) dans le brin riche en purines a ete egalement etudiee. Contrairement au cas de l'adn double-brin, peu de ligands de la triple helice sont connus. Le bromure d'ethidium s'intercale dans une triple helice, avec une affinite moindre que pour une double helice. Le site a la jonction entre la double et la triple-helice s'est revele tres favorable a l'intercalation de differents composes. Une recherche systematique sur differents composes aromatiques plans a permis de mettre en evidence des ligands specifiques de la triple helice capable de s'intercaler entre deux triplets de bases t. A. T. La triple helice est stabilisee en presence de ces composes, qui induisent des dommages sur la cible a des sites specifiques en presence de lumiere


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150 p.)
  • Annexes : 200 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHA 12227
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.