Optimisation de multicouches nanometriques : nouvelles structures et nouveaux materiaux pour les optiques a rayons x mous

par LOUIS HENNET

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de P. BOHER.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail presente une contribution a la conception et a la fabrication d'empilement multicouches a l'echelle nanometrique pour la realisation d'optique a rayons x mous. Les empilements sont realises a l'aide d'un bati ultravide de pulverisation diode rf concu au lep. Des empilements a base de materiaux classiques comme le tungstene, le silicium, le molybdene, ou le carbone ont ete fabriques. De tres bonnes reflectivites ont ete obtenues, notamment avec les multicouches tungstene/carbone et molybdene/silicium. Par diverses methodes d'analyses (ellipsometrie, reflexion de rayons x rasants, profilometrie auger, microscopie electronique), nous avons mis en evidence diverses imperfections structurales: rugosite, interdiffusion, porosite. Dans certains cas, ces defauts de l'empilement reduisent fortement les performances dans la gamme des rayons x mous. Plusieurs methodes ont ete utilisees pour reduire ces defauts et optimiser la reflectivite des miroirs. Nous avons montre, dans le cas des multicouches rhodium/carbure-de-bore, et rhodium/carbone, comment l'insertion d'un materiau supplementaire dans la structure, pouvait limiter la cristallisation des couches, la rugosite et l'interdiffusion. Un refroidissement de l'echantillon en cours de depot, ou l'utilisation d'une cible de graphite conductrice pour deposer le carbone, ont permis de fabriquer des multicouches nickel/carbone de bonne qualite structurale. Des multicouches a base de materiaux nouveaux comme le siliciure de magnesium ont aussi ete fabriquees et donnent des resultats prometteurs. Enfin, un systeme original de pulverisation reactive a permis la realisation de multicouches a base de nitrures et d'oxydes de tres bonne qualite. Les recherches futures porteront sur ce type de materiaux (nitrures, oxydes, carbures), qui promettent des performances accrues, notamment au niveau de la stabilite thermique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 96 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.